Je_n_oublie_rien__couvertureRésumé

Kriss de Valnor est morte et, vus les crimes qui sont les siens, devrait normalement "errer éternellement dans les brumes glaciales du Niflheim". Mais sa mort héroïque, en sauvant Thorgal et les siens, la rachète quelque peu.
Elle se trouve donc convoquée au tribunal des Walkyries où elle va devoir plaider sa cause et prouver qu'elle est digne, comme tous les guerriers morts au combat, de rejoindre le Walhalla.
Elle entreprend donc le récit de son enfance et des évènements qui ont fait d'une fillette la redoutable et cruelle Kriss de Valnor.

Mes impressions

Ce fut un véritable plaisir de retrouver Kriss de Valnor, la pirate voleuse (de butin et de mari), menteuse, arrogante, dangereuse... qui pourrit littéralement la vie de Thorgal et de la pauvre Aaricia. Et un plaisir encore plus grand de découvrir comment la petite Kriss est devenue l'infâme Kriss.

 Et le moins que l'on puisse dire est que la petite fille n'a pas été gâtée par la vie : une mère faible et incapable de la protéger de la violence physique et morale infligée par son beau-père, des brimades et des vexations de ceux qui ne voient en elle qu'une bâtarde et une esclave potentielle... Confrontée dès son plus jeune âge à l'insécurité, emplie de haine et de colère, la petite fille a compris qu'elle ne pouvait compter que sur elle.

Bref, dans ce premier tome, la violence est omniprésente, et la petite Kriss a déjà du sang sur les mains. Mais elle apparait davantage comme une justicière que comme une simple meurtrière : ceux qu'elle tue sont des monstres, coupables de nombreux crimes. Et Kriss n'est encore ni manipulatrice, ni froide et insensible. Pour le moment, même si elle glisse lentement sur la mauvaise pente, rien ne garantit encore qu'elle deviendra forcément la méchanceté à l'état pur...

Et la violence omniprésente du récit est renforcée par le graphisme, aux couleurs très sombres lorsque l'on se plonge dans l'enfance de Kriss, très lumineuses et brillantes lorsque l'on suit la Kriss adulte dans les heures de son procès.

Au final, ce premier tome m'a beaucoup plu et me fait attendre avec impatience la sortie du second...

Et vous, qu'en avez vous pensé ?

 

Éditions Le Lombard (novembre 2010)
57 pages