decalogue04
Après la déception du tome 3, je peux maintenant vous dire tout le bien que j'ai pensé du tome 4 (Tu ne porteras pas de faux témoignage) !

Résumé 4ème de couverture :

"Rome 1946, dans la gigantesque débâcle d'après-guerre, le père Davor Stimac tente de sauver Vilko Topic, un ami d'enfance condamné à mort par les vainqueurs. Une tâche difficile, mais en sa qualité d'ecclésiastique, il peut utiliser le réseau "ratline" mis en place par le Vatican pour exfiltrer certains criminels de guerre. En guise de remerciements, Vilko lui offre le seul bien qui lui reste, un livre au nom étrange et au contenu déconcertant : Nahik.

Mais tandis qu'il essaie de berner les alliés, Davor se retrouve soudain face à Milena, la femme qu'il a passionnément aimé avant de rentrer dans les ordres. Milena qui traque Vilko pour un crime dont le prêtre ignore la nature... Tout comme il ignore à quel point la jeune serbe est elle-même liée à Nahik."


Ce que j'en ai pensé :

Ce tome m'a réconciliée avec Le décalogue. Tout ce que j'aime y est réuni :
- un contexte historique passionnant (la traque des oustachis qui ont collaboré avec les nazis pendant la seconde guerre mondiale, leurs exactions, le rôle de l'Eglise, les stigmates de la seconde guerre mondiale qui laisse une Yougoslavie exsangue, sans vainqueur ni vaincu, la montée de la guerre froide...),
- des histoires et des destins individuels balayés par l'Histoire,
- des personnages intéressants (Davor qui paie le prix fort pour son mensonge, alors que sa grosse erreur est surtout d'avoir fait confiance à un ami d'enfance qui ne le mérite pas ; Milena, douleur et vengeance personnifiées, qui va jusqu'au bout sans état d'âme),
- un graphisme très dépouillé...

Autant dire que je le recommande vivement !

"Si ma vie n'avait été qu'une farce joyeuse, je t'aurais presque admiré. Malheureusement, elle ressemble au destin du monde, absurde, douloureuse et sanglante. Bref... une tragédie."