Les_bonnes_mani_res_couverture4ème de couverture

Le chic rétro, l'élégance glamour ne sont rien sans les bonnes manières. Comment éviter les faux pas, la gaffe honteuse et, surtout, l'abominable faute de goût ?

ce guide est à l'image de la plus incomprise et la plus célèbre, la plus traditionnelle et la plus impertinente, la plus délicieusement rétro et la plus moderne Lady des années soixante : so british.


Mes impressions

Avant cette lecture, je n'avais lu aucun livre de Barbara Cartland, que je connaissais pourtant de réputation, comme la papesse du roman à l'eau de rose (genre littéraire que je n'apprécie que très moyennement, pour ne pas dire pas du tout).
Et j'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre concernant ce livre :  allais-je le trouver  kitchissime et le refermer dès la troisième page ou bien le prendre au xième degré et bien rigoler ? me rendre compte que mes manières laissent vraiment à désirer et que je ne serai jamais une lady anglaise ? me faire charrier par l'homme de la maison ou bien l'apprécier ?

 Tout d'abord, un bon point concernant l'apparence du livre : une couverture cartonnée, de jolies couleurs, des illustrations, un marque page intégré. Tout cela contribue à donner un petit côté "classe" et suranné particulièrement appréciable !

 

 Concernant le contenu, bonne surprise !

Globalement (et je dis bien globalement, car on n'échappe pas à certaines affirmations et certains conseils un peu "datés", voire parfaitement anachroniques de nos jours), j'ai trouvé que le propos de Lady Cartland sonnait plutôt juste et que ses recommandations relevaient avant tout du bon sens. Car elle assimile bonnes manières et simplicité et naturel (mais précise bien que naturel ne signifie pas brut de décoffrage) : oui au naturel, au tact et à la sincérité ; non à la prétention, au snobisme et à l'hypocrisie. Elle applique ces bonnes paroles à chaque évènement de la vie de tous les jours et, après quelques conseils d'ordre général prodigués aux maris et aux épouses, balaie un large éventail de situations: quelles règles appliquer vis à vis des enfants, comment se comporter en public, en voyage, en amour, lors d'une réception, d'un baptême, d'un mariage, au bureau...

 

Certaines de ses remarques sont plutôt modernes si l'on considère que ce livre a été écrit en 1962.

Morceaux choisis:

"Lorsque la femme travaille, il est parfaitement normal que son mari l'aide aux tâches domestiques. Il s'agit d'un geste d'assistance, et non d'un pénible devoir que l'on accomplit en rechignant." (Puissent certains hommes civilisés du 21ème siècle retenir cette recommandation pleine de sagesse ! ! )

Recommandations à l'usage des belles-mères : "ne jamais rendre visite à un jeune couple sans avoir été invitée ; ne jamais intervenir dans leur manière de vivre ; ne jamais faire de critique."


Néanmoins, malgré certaines perles qui dénotent de la modernité de Barbara Cartland, le lecteur n'échappe pas à certains poncifs qui prêtent à rire (si l'on considère que les choses ont évolué dans le bon sens au cours des 50 dernières années), ou à pleurer (si l'on considère que ce genre de remarques était parfaitement normal il y a à peine 50 ans de ça) et à certains conseils un peu, disons, désuets :

Sachez donc que "la plupart des épouses ont tendance à dégoiser des discours, et une partie de ces discours ne font qu'enquiquiner les hommes."

Mais également, vous, femmes actives qui entendez bien mener une vie familiale épanouissante ET une vie professionnelle stimulante que "en restant à la maison, même avec un budget limité, vous sauvegarderez votre amour. Pourquoi courir le risque de le gâcher en prenant un emploi qui vous obligera à passer une bonne partie de la journée loin de chez vous, sans avoir le temps de vous occuper des tâches ménagères ni -et c'est le plus important !- d'accueillir tendrement votre mari à son retour ?"

 Par ailleurs, j'ai appris comment m'adresser à mes domestiques (pour le moment, imaginaires) ; qu'en cas d'invitation à un souper, les festivités se dérouleront entre 19h30 et 21 heures (souper ??) ; qu'au bureau le chapeau et les bas sont de rigueur (haro aux jambes nues, même en pleine canicule !)... De sages conseils à méditer... ;-)

Blague à part, ce petit manuel fourmille de conseils tout à fait applicables au quotidien et remet en mémoire que la politesse, la courtoisie et le tact facilitent grandement les relations sociales. Ce qui me fait penser que je devrais peut être glisser subrepticement ce livre dans la boite aux lettres de mes voisins qui ne répondent jamais à mon bonjour ! !

 Un grand merci aux Éditions J'ai Lu et à Livraddict pour cette découverte !

 Editions J'ai Lu (septembre 2010)
252 pages
Traduction de l'anglais par Marie-Noelle Tranchart
Illustrations de Francis Marshall