Le_brouillard_rouge___couvertureMerci ma petite Miss Crapoullie de m'avoir prêté ce livre !

Résumé 4ème de couverture :
"Mai 1887 : l'homme qui descend du train à Blackfield se fait appeler Sidney Miles. Il se dit journaliste au Daily Telegraph. Il vient enquêter dans ce petit village anglais sur une affaire criminelle vieille de 9 ans et jamais résolue : le meurtre "impossible" - commis dans une pièce close - de Richard Morstan, le châtelain du village.
Mais Sydney Miles est-il vraiment ce qu'il prétend être ? Pourquoi veut-il à tout prix découvrir la vérité ? Celle-ci n'est pas toujours bonne à dévoiler... Elle peut déchaîner les passions, et plus encore les assassins tapis dans l'ombre..."

 

Qu'est ce que j'en ai pensé ?


J'ai bien aimé ce roman policier à tiroirs, que j'ai lu d'un trait.

Sa première partie a un côté très Agatha Christie et reprend plusieurs de ses recettes : l'intrigue se déroule globalement en vase clos, les personnages sont très typés (l'enquêteur qui cache un secret et qui s'enflamme pour la délicieuse fille de l'aubergiste, le vieil aventurier, le mort en apparence exemplaire, le gendre ambitieux, la gouvernante revêche, l'instit vieille fille...), les rebondissements s'enchainent, les secrets familiaux sont révélés, l'auteur nous entraine vers de fausses pistes jusqu'à la résolution du meurtre "impossible".

Sauf que la découverte du meurtrier ne clôt pas le roman mais est au contraire l'élément déclencheur d'une seconde partie beaucoup plus noire et à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. Il est toujours question d'une enquête et d'un mystérieux tueur, mais celui-ci n'officie plus dans le cadre feutré de la bonne société d'une petite ville de province. Cette fois-ci, il frappe dans le quartier londonien de Whitechapel où il égorge et éviscère les prostituées, épouvante la population par la monstruosité de ses meurtres et nargue Scotland Yard. J'ai nommé Jack l'éventreur himself !

Je ne casserai pas le suspens en dévoilant si on découvre ou non qui est Jack l'éventreur. Tout ce que je dirais est que l'auteur m'a bien baladée. Je me suis faite avoir par quasiment toutes les fausses pistes, me disant à chaque fois "mais c'est évident", sauf que non.

En conclusion : un roman bien sympathique, une intrigue prenante, une fin cohérente avec l'ensemble du roman.

Ce roman a été lu dans le cadre du Serial killer's challenge organisé par Alcapone.

Challenge_Serial_Killer