4ème de couverture : Nahik... Roman exceptionnel, objet d'art, trésor bibliographique, ouvrage sacré, instrument politique ou simple pont entre deux êtres, il est tout cela à la fois.
Bien que les protagonistes des différents épisodes n'en perçoivent chaque fois qu'une facette, ce livre né d'une très ancienne rencontre entre des fous et des sages va produire sur ceux qui le possèdent ou le convoitent des effets que nul ne peut prévoir.

Le décalogue se présente en dix récits autonomes, situés à des époques et des lieux différentes et faisant intervenir différents protagonistes. Le lien de ces 10 récits est un livre maudit (Nahik) et son manuscrit. D'après le thème et le nombre de tomes, logiquement chaque tome devrait concerner un des 10 commandements (notez mon implacable esprit de déduction :)). 

Le_decalogue_1Le tome 1 s'ouvre sur le premier commandement : "Tu ne tueras pas".

Résumé : Glasgow, de nos jours. Simon Broemecke mène une vie plutôt morne : écrivain raté, un peu ivrogne sur les bords, séparé de Gwen qu'il aime encore, il travaille sans grande motivation dans une maison d'édition. Sa vie bascule lorsqu'une vieille femme lui apporte un manuscrit ancien "Nahik", d'origine inconnue et meurt peu de temps après. Simon entreprend de traduire le manuscrit et, porté par les évènements, le fait publier sous son nom. Le livre est encensé par la critique, Simon retrouve l'amour et découvre le prestige, l'argent et le succès.
Mais sa bonne fortune est de courte durée. Son imposture est découverte par une femme possédant elle aussi un exemplaire du manuscrit. Elle entreprend de faire chanter Simon qui risque de tout perdre...
Parallèlement aux mésaventures de Simon, un mystérieux tueur en série sévit en ville...

Ce que j'en ai pensé : J'ai beaucoup apprécié le graphisme, le scenario assez fouillé, le thème de l'écrivain raté, en proie à mille tourments intérieurs. Mais je dois dire que j'ai surtout été intriguée par le mystère qui entoure le manuscrit, qui me donne envie de me plonger dans le tome 2 pour en apprendre davantage.

"Peu importe à présent... Quel que soit son nom - Rose, Nahik ou remords, demain je le suivrai jusqu'au milieu du Loch, jusque dans ses entrailles noires au goût d'oubli et de néant. Oui. Demain, je le suivrai."